Naples, la ville aux mille trésors d’archéologie

— S-F / Shutterstock.com

La ville de Naples a pendant longtemps souffert des clichés qui l’entouraient : foyer de la mafia, sale, dangereuse… Mais la capitale de la Campanie cache en réalité de vrais trésors, aussi bien historiques qu’artistiques. Nous vous dressons aujourd’hui un petit panorama des nombreux endroits à visiter au sein de cette ville, qui raviront notamment les passionnés d’histoire. 

 

L’HISTOIRE DE NAPLES INTIMEMENT LIÉE À CELLE DU VÉSUVE

L’histoire de la ville de Naples est intrinsèquement liée à l’un des évènements volcaniques les plus célèbres : l’éruption du Vésuve en 79. Il serait donc dommage de passer par Naples sans prendre en compte la richesse de son musée archéologique, situé dans le Palazzo degli Studi (qui est par ailleurs l’un des plus majestueux palais de la ville). En effet, le musée archéologique national se consacre majoritairement à l’Antiquité gréco-romaine, et sa collection est l’une des plus importantes au monde. On y trouve donc de nombreuses fresques pompéiennes, mais également des objets et des bijoux ayant appartenu aux victimes de l’éruption il y a deux millénaires. Le musée conserve également de nombreux marbres, de nombreuses mosaïques et d’autres chefs-d’oeuvre de l’Antiquité gréco-romaine, ce qui en fait un lieu incontournable à Naples.

Si vous souhaitez poursuivre vos découvertes concernant l’éruption du Vésuve en 79, nous ne pouvons que vous conseiller de passer une journée dans la cité antique de Pompéi, à 30 mn de voiture depuis Naples, et dont les ruines émouvantes et pleines de mystères vous passionneront à coup sûr. Il est également possible de randonner dans le parc national du Vésuve : vous pourrez faire l’ascension jusqu’au cratère. Il est important toutefois de noter que ce volcan est encore actif et est d’ailleurs le seul du continent à être entré en éruption depuis cent ans.

UNE VILLE DE CHATEAUX ET DE PALAIS

Le Palais royal de Naples est également un incontournable de cette ville. Construit au XVIIe siècle, il était à l’origine une résidence royale appartenant aux vices-rois espagnols, puis il fut sous la propriété de la maison Bourbon. On peut y visiter les anciens appartements royaux, mais il accueille également et depuis le début du XXe siècle la Bibliothèque nationale Vittorio Emmanuele III. Il est situé sur la Piazza del Plebiscito.

Il serait dommage de passer par Naples sans visiter les Castel dell’Ovo et Castel Nuovo. Le Castel dell’Ovo est le plus ancien de Naples, il fut construit au VIIe siècle pour défendre la ville. Il se trouve sur la petite île de la Mégaride et tient son nom d’une légende qui raconte qu’un mage aurait caché un oeuf magique sous la forteresse. Cet oeuf est censé protéger la ville, et s’il venait à être retrouvé, volé ou cassé, Naples subirait de grandes catastrophes. Le Castel Nuovo est un château de style gothique. On le trouve sur le port et sa situation nous offre une vue sublime sur le Vésuve et la baie de Naples.

Le palais royal de Naples / © Armando Mancini / Flickr.com

DES SITES RELIGIEUX

Les catacombes de San Gennaro datent du IIe siècle et sont les plus importantes de la ville. Rendez-vous dans la colline de Capodimonte pour visiter la basilique conçue pour accueillir la dépouille du saint patron de Naples, Gennaro. Ces catacombes contiennent 2000 niches mortuaires et 500 arcosolia (type de tombe utilisé depuis l’Antiquité), étendues sur près de 5600 mètres carrés.

Lire aussi:  Les religions néo païennes défendent le blasphème de Mila, un exorcisme

Il est indispensable de se rendre dans la chapelle Sansevero, consacrée en 1590. Elle est considérée comme l’une des plus belles églises de Naples et est située dans le centre historique. C’est un véritable chef-d’oeuvre du baroque dans lequel on trouve de nombreuses oeuvres d’art, telles que de sublimes marbres blancs comme Le Christ voilé ou La Pudeur. La crypte contient également les machines anatomiques, deux corps humains d’un homme et d’une femme dont seuls les os et le système cardio-vasculaire sont presque intégralement conservés.

La chapelle Sansevero / © David Sivyer / Flickr.com

DES SITES ARCHÉOLOGIQUES EN PLEINE NATURE

Le parc archéologique de Posillipo est un magnifique site archéologique, dans lequel vous pourrez notamment faire la découverte de la villa impériale de Pausilypon où vécut Vedius Pollion, un patriarche romain très riche, au Ier siècle avant Jésus-Christ. On y trouve également une autre merveille qui est la grotte de Seiano : c’est un tunnel de 770 m de long, creusé à l’époque romaine. On y trouve également un théâtre et un odéon.

Finalement, le parc submergé de Baia est également un chef-d’oeuvre à visiter. À l’origine, cet endroit était une cité romaine, mais du fait de l’activité volcanique de la région, elle s’est retrouvée immergée sous les eaux. Vous pourrez donc, grâce à un bateau à fond transparent, du snorkeling ou de la plongée sous-marine, observer les admirables vestiges de cette ancienne ville, comme les bains impériaux, les mosaïques, les statues… C’est une activité véritablement ludique, enrichissante et passionnante car elle vous permet d’admirer des splendeurs tout en profitant des magnifiques eaux napolitaines.

Lire aussi:  Les effets d’une soumission française à l’islam
Le parc archéologique de Posillipo/ © Armando Mancini / Flickr.com

Naples a donc tout pour plaire aux passionnés d’histoire et d’art grâce à ses nombreux monuments, musées et églises. Mais sa beauté, l’hospitalité de ses habitants, sa culture et son art culinaire lui donnent également de véritables atouts qui sauront séduire même ceux qui sont moins intéressés par ces domaines, ce qui rend cette ville unique et fait d’elle une destination idéale pour vos vacances.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This